Ordres de Léopold II

Les 4 ordres nationaux crées par sa Majesté le Roi Leopold II

L’Ordre de Léopold II

L’Ordre de Léopold II a été créé par Décret en date du 24 août 1900, par Sa Majesté le Roi Léopold II en tant que Souverain de l’Etat Indépendant du Congo. Initialement, la décoration porte le titre de « Décoration de l’Ordre de Léopold II ». Elle est conférée par Décret (actuellement par Arrêté Royal).

Cet Ordre est destiné à « récompenser les services rendus à Notre personne, à accorder des marques de Notre bienveillance ». Ainsi qu’on peut le constater, les termes sont généraux. Aucune mention n’y est faite du Congo. Bien plus, le Roi donne à cet Ordre la dénomination de « Décoration de l’Ordre de Léopold II », montrant ainsi qu’il avait en vue de récompenser les services rendus au Roi des Belges, puisque c’était en Belgique seulement qu’il était Léopold II, et non au Congo, territoire dont il n’était que le premier souverain belge.

Selon certains, le but assigné par la création de cette distinction a été de donner à celle-ci un caractère d’ « Ordre de Maison » pouvant être décerné sans contreseing ministériel.

Un premier décret portant la date du 24 août 1900, dont la publication au Bulletin officiel de l’Etat indépendant du Congo n’a jamais eu lieu, divisait la « Décoration de l’Ordre de Léopold II » en trois classes seulement : croix en or, pour la première classe, croix en argent, pour la deuxième classe, et médaille pour la troisième classe.

Par la suite, le Roi Léopold II décida que les décorés de la croix d’or et de la croix d’argent seraient respectivement dénommés officiers et chevaliers.

Ces changements, qui ne reçurent aucune consécration officielle sous forme de décret, aboutirent finalement à la création de la « Décoration de l’Ordre de Léopold II » que nous connaissons à présent et dont le décret constitutif, qui porte la même date que le décret primitif, ne parut au Bulletin officiel de l’Etat indépendant du Congo que trois ans plus tard, c’est-à-dire, le 1er mai 1903.

Actuellement, la décoration comprend les six classes ou grades classiques.

 

©2006 Eric Borremans